Souvent, l’art-nouveau et l’art-déco sont confondus au cours des conversations. Pourtant, il s’agit de concepts bien différents. Nous allons découvrir la différence entre ces deux concepts au travers de définitions et d’exemples précis.

L’art-nouveau : histoire et définition

L’art nouveau est une réaction contre le classicisme, qui était à la mode au XIXe siècle. Il s’agit d’un mouvement artistique et architectural qui se développe en Europe à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Il est né en Allemagne, puis s’est répandu dans toute l’Europe et a fini par se développer aux États-Unis. L’art nouveau est un mouvement de rupture qui cherche à renouer avec les traditions populaires et artisanales du passé pour créer une architecture plus simple et plus naturelle que celle des styles classiques. Les architectes de l’art nouveau utilisent des matériaux nobles (marbre, pierre) ou rustiques (bois). Ils privilégient le rond sur le carré, la courbe sur la droite… Le style Art Nouveau apparaît vers 1895 en France grâce à Victor Horta dont il sera représentatif jusqu’en 1914. Cette période correspondra également au premier âge d’or de l’Art Nouveau : celui du Jugendstil allemand (1890-1914), celui du Secessionisme autrichien (1900-1910), celui du Liberty anglais (1880-1920) ou encore celui de l’Arts & Crafts américain (1870-1917). En France, on distingue trois grandes tendances :

  • La première est celle des « Maisons Cubistes » qui se développe entre 1905 et 1910 ; elle trouvera son expression ultime dans les maisons construites par August Perret après 1920 ;
  • La seconde tendance est celle des « Maisons Fonctionnelles » qui se développe entre 1900 et 1914 ; elles font preuve d’une recherche constante pour un meilleur confort intime ;
  • La troisième tendance est celle des « Maisons Ornementales » qui se développent entre 1890 et 1914 ; elles sont marquée par une recherche stylistique très forte notamment chez Guimard ou Lalique.

Lorsque l’on parle de l’architecture du XXème siècle, on ne peut pas passer sous silence les maisons construites dans le style Art Nouveau.

L’architecture art nouveau est une évolution des styles art déco, Jugendstil… Le terme « art moderne » fut utilisé pour la première fois en 1855 par l’architecte anglais Richard Norman Shaw afin de distinguer son architecture contemporaine des styles classiques et gothiques. De nos jours, cette appellation reste employée couramment pour qualifier toutes les architectures modernes depuis le milieu du XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui : Bâtiments industriels modernes, immeubles résidentiels ou commerciaux, bâtiments publics… En France, ce terme est souvent synonyme d’« architecture moderne » alors qu’en Belgique il signifie plus spécifiquement « architecture postmoderne ». Les architectes français Jean Prouvé et August Perret ont étudié ensemble à Paris avant la guerre 1914-1918 puis se sont retrouvés après 1945 sur les chantiers navals de Saint Nazaire. Ils ont collaboré pendant 20 ans aux projets immobiliers privés comme publics dont certains sont toujours visibles aujourd’hui : Maison Frugoni à Marseille ; Hôtel Atlantica à Biarritz ; Centre commercial Carrefour Vaucresson…

L’art Déco : histoire et définition

L’art déco est l’un des courants majeurs de la culture artistique du XXe siècle. Il s’est développé dans les années 1920 et 1930, après la Première Guerre Mondiale, en réaction à l’art nouveau qui avait pris le relais de l’Art Nouveau au tournant du siècle. L’expression « art déco » a été utilisée pour la première fois par un critique d’art américain, Louis Hautecœur, en 1925. Elle fut ensuite reprise par le critique français Michel Seuphor en 1929 puis popularisée par André Breton dans son Manifeste Surréaliste (1928). En France, ce mouvement s’inscrit dans une période historique marquée par les bouleversements politiques et sociaux liés aux guerres mondiales : l’architecture art déco se caractérise notamment par une volonté de rupture avec les formes traditionnelles de représentation figurative ou naturaliste. Les créateurs issus des Beaux-Arts ont souvent cherché à élaborer un langage plastique original dont ils voulaient faire un instrument idiomatique propre à exprimer la modernité et la complexité du monde moderne. Ils ont alors mis au point des techniques spécifiques comme celle du collage ou encore adoptés certaines innovations technologiques telles que le bichromie ou le relief intagliato (qui consistait à incruster des matières minérales colorées difficilement accessibles). Le style Art Déco est donc particulièrement marqué par sa recherche perpétuelle vers plus de raffinement technique et stylistique : on peut y voir une sorte d’œuvre électrochimiquement pure ? Cette recherche constante vers plus de perfectionnisme aboutit finalement ? Une architecture générale très soignée qui semble presque artificiellement raffinée ; elle ne correspond pas au goût du public.

Trouver des meubles et objets décoratifs dans les styles art nouveau et art déco

Trouver des pièces de ces arts décoratifs peut être difficile. L’art nouveau et l’art déco sont des styles qui ont été conçus pour être utilisés dans la vie quotidienne, mais aujourd’hui il est difficile de trouver des meubles ou objets en ces styles. Il y a plusieurs raisons à cela : les gens ne veulent pas acheter du mobilier ancien ; ceux qui le font préfèrent souvent acquérir du mobilier moderne ; les fabricants ne fabriquent plus beaucoup de meubles ou objets en art nouveau et art déco parce que les clients ne veulent pas payer le prix qu’ils demandent. Les produits modernes peuvent être moins coûteux, mais ils sont souvent moins durables et moins raffinés que ceux d’autrefois. Même si on peut trouver un certain nombre de meubles et d’objets en style art nouveau ou art déco sur Internet, il faut se rappeler qu’il existe une grande quantité de faux sur Internet ! En outre, certains sites vendent des articles dont la qualité est très inférieure à ce qu’on croit voir sur le site Web. Par exemple : un fauteuil Art Nouveau original devrait avoir au minimum trois pieds (un central et deux latéraux) alors que certains fauteuils « Art Nouveau » vendus sur internet ont seulement 2 pieds (le central). De plus, tous les éléments doivent correspondre aux normes techniques du style pour être considérés comme authentiques. On constate donc que l’achat d’objets anciens authentiques est toujours risqué car on ne sait jamais exactement à quoi on a affaire !

Toutefois des entreprises modernes et décorateurs proposent des pièces de déco (sculpture, tableaux, papier-peint, vitraux) avec des inspirations de ces styles (formes géométriques, cubisme, courbes…).